Déclaration de transparence en vertu de la Loi contre l'esclavage moderne

Introduction

L'esclavage, le travail forcé et la traite d'êtres humains touchent toutes les régions et tous les secteurs. L'Organisation internationale du travail estime que 21 millions de personnes sont victimes de travail forcé dans le monde entier.

Hunter Boot Limited et ses sociétés du Groupe concernées (« Hunter ») s'engagent à respecter et à protéger les droits de l'homme de tous les travailleurs dans ses activités et ses chaînes d'approvisionnement. Nous ne tolérons aucune forme d'esclavage moderne ni de traite d'êtres humains dans notre entreprise ou notre chaîne d'approvisionnement.

Cette déclaration a été publiée en conformité avec la Loi contre l'esclavage moderne de 2015. Elle explique les étapes que nous avons suivies pour empêcher l'esclavage moderne dans notre entreprise et chaîne d'approvisionnement pour l'année se terminant le 31 décembre 2016.

Notre entreprise

Fondée en 1856, Hunter est une marque évolutive d'héritage britannique réputée pour ses emblématiques bottes Original. Elle détient deux Royal Warrants of Appointment (mandat d'une cour royale) auprès de Sa Majesté la Reine et de Son Altesse Royale le duc d'Édimbourg. Nous concevons une large gamme de produits, notamment des chaussures, des vêtements d'extérieur, des sacs et des accessoires.

Nous sommes une entreprise privée avec deux actionnaires principaux. La société de capital-investissement, Searchlight Capital Partners, détient une part majoritaire depuis 2012. Pentland Group, une société internationale de gestion de marques dans le secteur de la mode et du sport, est actionnaire depuis 2007.

Hunter a son siège social au Royaume-Uni et dispose de bureaux à Londres, Édimbourg, New York, Shenzhen, Tokyo et Düsseldorf. Nous possédons et exploitons deux magasins au Royaume-Uni, deux au Japon et un aux États-Unis. Nous avons plus de 270 employés.

Nos produits sont conçus sur une base semestrielle pour les saisons printemps/été et automne/hiver. Ils sont développés par nos équipes au Royaume-Uni et en Chine, fabriqués dans les usines d'approvisionnement dans le monde entier et expédiés vers des centres de distribution tiers au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada et au Japon. Notre entreprise vend ses produits au niveau international par le biais d'un réseau de distributeurs et d'agents soigneusement sélectionnés, et directement aux consommateurs dans nos propres magasins de détail et sites de commerce électronique.

Notre chaîne d'approvisionnement

Nous avons deux principales catégories de fournisseurs :

  • Les fournisseurs de production impliqués dans l'approvisionnement et la fabrication de nos produits.
  • Les fournisseurs logistiques et opérationnels, qui gèrent les services d'expédition et de transport, le nettoyage des entrepôts et des bureaux.

Nos produits sont fabriqués dans 32 usines en Chine, au Viêt Nam, au Royaume-Uni, en Italie, en Turquie, en Inde et en Indonésie. Il s'agit de nos fournisseurs de production de niveau 1, des sociétés avec lesquelles nous entretenons des relations contractuelles directes. Environ 9 000 travailleurs participent à la fabrication de nos produits dans ces usines.

Les fournisseurs de niveau 2 apportent les matières premières, les composants et les services utilisés dans la fabrication de nos produits. Ceci comprend les usines de caoutchouc, les fournisseurs de composants, les usines de tissage, les entreprises de blanchisserie, les imprimeurs et les fournisseurs d'emballages. La majorité des fournisseurs de niveau 2 traitent directement avec les fournisseurs de niveau 1 ou par l'intermédiaire d'un agent. Nous entretenons une relation contractuelle directe seulement avec un petit nombre de fournisseurs de niveau 2.

Notre Code de conduite et nos principales politiques

Notre Code de conduite définit les principes devant être respectés par nos fournisseurs de niveau 1 concernant les droits de l'homme et des conditions de travail sûres et équitables. Il est fondé sur les normes internationales, notamment les conventions de l'Organisation internationale du travail. Il affirme notre exigence selon laquelle l'emploi doit être librement choisi. Les fournisseurs de niveau 1 ne doivent pas avoir recours au travail pénitentiaire forcé, obligatoire ou involontaire, et les travailleurs ne doivent pas être tenus de déposer des acomptes, des documents d'identité ou tout autre titre auprès de leur employeur et sont libres de quitter leur emploi après un préavis raisonnable. Notre Code de conduite est disponible dans la langue locale de tous les pays où nous avons des fournisseurs de production de niveau 1.

Nous disposons de plusieurs politiques de soutien à notre Code de conduite. Celles-ci comprennent notre politique de sous-traitance qui exige que les fournisseurs de niveau 1 demandent l'approbation de Hunter pour tout processus de sous-traitance et divulguent les informations du fournisseur de niveau 2 sur demande. Notre Politique de transparence en matière d'audit exige des usines qu'elles partagent tous les documents authentiques et complets avec Hunter lors d'audits sur le commerce éthique.

Nos politiques sur le commerce éthique, comportant notre Code de conduite, notre Politique de sous-traitance et notre Politique de transparence en matière d'audit, sont intégrées dans nos accords juridiques sur la fabrication (nos contrats fournisseurs), nos manuels du fournisseur et nos documents de planification des audits. Les fournisseurs de niveau 1 sont tenus de respecter nos normes énoncées dans nos politiques sur le commerce éthique et de tenir à jour les documents adéquats permettant de démontrer leur conformité.

Nous disposons également d'un certain nombre de politiques visant à protéger et promouvoir les droits de l'homme de nos propres employés. Il s'agit notamment de notre Code d'éthique et de politiques dans des domaines tels que l'égalité des chances et la dignité au travail, la lutte contre l'intimidation et le harcèlement, la santé et la sécurité, le congé parental, les lignes directrices sur le temps de travail et la dénonciation.

Procédures de gouvernance

Les droits de l'homme, y compris l'esclavage moderne, sont intégrés dans nos procédures de gouvernance et notre programme sur le commerce éthique. Notre Conseil d'administration et nos principaux actionnaires évaluent régulièrement les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance pour l'entreprise, y compris les risques concernant les droits de l'homme et les risques d'esclavage moderne dans notre chaîne d'approvisionnement. Le Conseil d'administration passe en revue nos progrès tous les trimestres, y compris les cas importants de non-respect de nos politiques en matière de commerce éthique et la façon dont ils sont traités.

Notre directeur de la Responsabilité d'entreprise est en charge de la gestion quotidienne des problèmes relatifs au commerce éthique. Les considérations sur le commerce éthique sont intégrées dans notre processus d'examen des fournisseurs, ainsi que des sujets comme les prix, la qualité et la fiabilité lorsque nous évaluons les performances des usines. Nos équipes en charge de la responsabilité d'entreprise, de l'approvisionnement, de la qualité et de la production se réunissent tous les mois pour passer en revue les performances des fournisseurs et discuter de tout problème de commerce éthique. Tous les problèmes critiques identifiés parmi nos fournisseurs sont signalés tous les quinze jours au directeur des Opérations mondiales.

Évaluation du risque d'esclavage moderne

Nous avons entrepris une évaluation interne des risques par rapport à nos propres opérations et à nos fournisseurs de niveau 1. Sur la base de cette évaluation, nous pensons que le risque que l'esclavage moderne survienne dans notre propre main-d'œuvre est très faible. Le risque est plus élevé qu'il se produise dans notre chaîne d'approvisionnement. Nous avons évalué ce risque en étudiant des facteurs tels que le type de produit ou de service fourni et la situation géographique du fournisseur.

Nous avons identifié un certain nombre de facteurs de risque potentiels pour l'esclavage moderne, notamment :

  • L'utilisation de travailleurs migrants, en particulier des travailleurs migrants étrangers qui peuvent être plus vulnérables face à des conditions d'emploi inégales, des pratiques de recrutement trompeuses ou coercitives, y compris la traite, la servitude pour dettes et les restrictions de circulation.
  • Les usines effectuant une tenue de dossiers incomplète ou inexacte, ce qui pourrait indiquer qu'elles retiennent des salaires ou obligent les employés à travailler pendant un nombre d'heures excessif ; et
  • De mauvaises pratiques de gestion des ressources humaines, telles que l'absence de politiques et de procédures claires.

Nous estimons qu'il existe un risque plus élevé d'esclavage moderne parmi les fournisseurs de niveau 2 dont les systèmes de gestion des ressources humaines et de recrutement peuvent être moins développés. Ces fournisseurs sont souvent de petites entreprises qui n'ont peut-être pas été confrontées aux exigences en matière de commerce éthique des marques mondiales telles que Hunter. Nous avons également identifié les fournisseurs de matières premières, tels que les plantations de caoutchouc, comme présentant un risque plus élevé d'esclavage moderne.

Diligence raisonnable et audit des fournisseurs

Nous cherchons à sélectionner les fournisseurs de niveau 1 qui démontrent un véritable engagement envers nos normes éthiques et nous travaillons avec des fournisseurs de niveau 1 en vue d'améliorer les pratiques au sein de notre chaîne d'approvisionnement.

Les contrôles de diligence raisonnable portant sur l'esclavage moderne sont intégrés dans notre programme sur le commerce éthique, y compris les exigences contractuelles et les audits réguliers. Notre programme sur le commerce éthique est actuellement axé sur nos fournisseurs de production de niveau 1, qui représentent la majorité de nos dépenses et sont plus étroitement associés à notre marque. Nous visons à élargir cette approche pour nous assurer que l'esclavage et la traite des êtres humains ne soient pas présents dans notre chaîne d'approvisionnement, quel que soit l'impact potentiel sur notre marque.

Tous les fournisseurs de production de niveau 1 doivent respecter les normes fondamentales énoncées dans notre Code de conduite avant de travailler avec nous. Nous ne concluons pas de contrat avec des fournisseurs qui démontrent un non-respect critique de notre Code de conduite, comme l'utilisation du travail des enfants ou l'esclavage moderne. Nous rencontrons les nouveaux fournisseurs potentiels afin d'expliquer nos exigences en matière de commerce éthique et nous chargeons un tiers d'effectuer un audit indépendant en vue de confirmer le respect de notre Code de conduite avant la signature de tout contrat.

Tous les fournisseurs de production de niveau 1 font l'objet d'audits menés par des tiers au moins une fois par an afin de confirmer le respect continu de nos normes. Lorsque cela s'avère nécessaire, nous collaborons avec les fournisseurs pour améliorer les normes grâce à la formation et à des mesures correctives.

En reconnaissant que les risques liés aux droits de l'homme peuvent être plus élevés plus en aval dans la chaîne d'approvisionnement, nous avons cartographié notre chaîne d'approvisionnement de production de niveau 2 et y avons identifié nos fournisseurs clés. Il s'agit notamment des plantations de caoutchouc, des usines fabriquant des composants utilisés dans nos bottes Original, des fournisseurs fabriquant des composants utilisés par de nombreuses usines pour la fabrication de nos produits, des fournisseurs de tissus et des fournisseurs de niveau 2 avec lesquels nous entretenons des relations commerciales directes.

Nous communiquons nos exigences directement à ces fournisseurs clés de niveau 2, y compris par des visites et des audits effectués par des tiers en matière de commerce éthique. Nous communiquons les résultats de l'audit au fournisseur de niveau 2 et au fournisseur ou agent de niveau 1 concerné et nous exigeons de leur part qu'ils règlent tout problème de non-respect critique et majeur.

Nous avons renforcé davantage nos procédures à la lumière de la Loi contre l'esclavage moderne, en introduisant une nouvelle méthodologie d'audit sur la sous-traitance pour les fournisseurs de niveau 2, axée sur des problèmes à haut risque et critiques, tels que l'utilisation de travailleurs migrants. La méthodologie est basée sur les conseils de Verité (une ONG mondiale qui travaille pour mettre fin aux violations du droit du travail et des droits de l'homme dans les chaînes d'approvisionnement) et de Stronger Together (une initiative multi-partite axée sur l'esclavage moderne et d'autres formes d'exploitation des travailleurs) et est conçue pour inciter le fournisseur à améliorer les normes régissant le lieu de travail.

Lorsque nous identifions des cas de non-conformité avec nos politiques, nous visons à travailler avec les fournisseurs pour améliorer les normes. Cela inclut, par exemple, de fournir le soutien professionnel d'un tiers pour aider les fournisseurs à améliorer leurs politiques et leurs procédures. En 2016, nous avons fourni un soutien à sept de nos fournisseurs de niveau 1 et à deux fournisseurs de niveau 2. Nous nous servons de nos audits réguliers pour confirmer que les fournisseurs ont traité les problèmes identifiés. Toute non-conformité grave ou persistante entraînerait l'obligation de mettre fin à la relation en matière d'approvisionnement.

Formation de notre personnel

Nous formons nos employés sur notre engagement envers le commerce éthique et les droits de l'homme, y compris le risque d'esclavage moderne dans les chaînes d'approvisionnement. Nous nous efforçons de maintenir une culture qui n'accepte pas les cas d'esclavage et d'exploitation. Les nouveaux arrivants dans nos bureaux et nos magasins à Londres, Édimbourg et New York suivent une séance d'information d'une heure sur le commerce éthique et les risques d'esclavage moderne.

Nous avons présenté une séance de formation plus complète sur l'esclavage moderne, qui comprend des études de cas, des outils et des ressources. Cela intègre les aspects clés d'une session de formation pilote sur l'esclavage moderne à laquelle nous avons participé. Cette session a été développée en regroupant des sociétés de vente au détail, de vêtements et de chaussures avec le soutien de Verité. Nos équipes du Royaume-Uni en charge de la conception, de l'approvisionnement, du développement de produits et de la production (qui visitent régulièrement nos usines) ont été formées en 2016 et ont bénéficié de séances de mise à niveau tenues en 2017. Notre nouvelle équipe responsable de l'approvisionnement en Asie a été recrutée en 2017 et a effectué une formation sur l'esclavage moderne au cours de son initiation.

Efficacité de notre approche

Nous n'avons identifié aucun cas d'esclavage moderne dans notre chaîne d'approvisionnement. Nous avons identifié trois cas parmi nos fournisseurs de niveau 1 portant sur la retenue d'une partie des salaires ou sur des retards de paiement des salaires. Nous avons immédiatement suivi ces cas avec les usines concernées et les manquements à nos politiques ont été complètement traités.

Nous continuerons à vérifier l'efficacité de notre approche et à faire part de nos progrès dans les déclarations futures.

Cette déclaration a été approuvée par le Conseil d'administration de Hunter Boot Limited.

Vincent Wauters
Chief Executive Officer
Hunter Boot Limited
Juin 2017